Vie pratique

L’actualité passée, présente et future de notre village

François Dols

Totalement mobilisée, l’équipe est avec enthousiasme, à la disposition des Salviacois !

Les Cimetières de Salviac et Luziers

Tarif des concessions, pour une durée de 30 ans :

  • 1 emplacement (2.50m/1m) : 300 €
  • 1 emplacement double (2.50m/2m) : 600€
  • 1 emplacement cavurne (1m/1m) : 150€
  • Concessions au columbarium pour 50 ans : 450€

Quelques informations utiles

Point sur les travaux aux cimetières

Le coin poubelles, ancienne fosse, est en cours de réaménagement. Il sera mis à disposition des bacs de tri. Merci à tous de bien vouloir respecter ces tris. Les caveaux provisoires, trop vétustes, ont été détruits. A cet emplacement, il est prévu un jardin des souvenirs. D’autres caveaux provisoires, ainsi qu’un ossuaire, seront construits à un autre endroit du cimetière. La société responsable du funérarium doit y faire des travaux d’aménagement, notamment le recouvrir de plantations afin qu’il donne une vision plus agréable.

Cimetière de Luziers : une réflexion est menée pour régler le problème du manque de point d’eau.

Infos

Un plan du cimetière est à votre disposition sous le porche (porte en bois).
Pour le cimetière de Luziers, le plan est en cours d’élaboration.

Il est mis à la disposition des usagers des arrosoirs. Certains disparaissent.
Il est prévu de mettre à la disposition des usagers du petit outillage pour l’entretien des tombes et une brouette, mais si ceux-ci disparaissent ils ne seront pas remplacés. Merci à tous de bien vouloir remettre à leur place outillage, arrosoirs, brouette afin que chacun puisse le retrouver facilement.

Rappel

Afin de ne pas gêner la circulation, toute plantation (arbuste, rosier….) est interdite dans les allées (devant ou côtés). Seuls sont tolérés des bacs à fleurs devant les tombes, à condition qu’ils soient facilement déplaçables (pas trop lourds) et qu’ils n’obstruent pas le passage.


Salviac élue petite ville de demain

Le maire a annoncé que Salviac avait été retenue « petite ville de demain », dont le lancement se fera
le 23 mars

en savoir plus ?

Rendez-vous sur le site : lien

Jeudi 4 mars, a eu lieu le premier conseil municipal de l’année à la salle Bouriane de la communauté de communes.

Avant d’ouvrir la séance, le maire a fait remarquer un ajout à l’ordre du jour, il s’agit de la motion de soutien pour la cité scolaire Léo Ferré de Gourdon. Pour rappel, les lycéens ont manifesté massivement le mois dernier pour dénoncer « un lycée au rabais pour septembre » et aussi, « la baisse annoncée des dotations du nombre d’heures ».

Les délibérations portaient surtout sur les votes du compte administratif 2020 : la commune, la caisse des écoles, le CCAS et le photovoltaïque. Chrystel Corniot, conseillère aux décideurs publics à la DGFIP (direction générale des impôts et direction générale de la comptabilité publique), était présente pour cette séance spéciale concernant le budget. Le contexte général ayant été fortement influencé par la pandémie, l’exercice 2021 s’en trouvera fatalement affecté.

Après les différents votes, tous adoptés, il a été question de la tarification du marché du village et de son règlement intérieur. Le conseil a autorisé le maire à mettre en place une nouvelle tarification. Un plan de relance est à l’étude, avec notamment des animations, particulièrement lors des vacances scolaires, afin de rendre le marché hebdomadaire encore plus attractif avec des événements festifs.

Après le départ de l’employée à l’accueil de la mairie, les élus ont jugé bon de supprimer cette fonction, et de la remplacer par deux nouveaux postes. La remplaçante devient ainsi secrétaire, et le second sera la création d’un emploi aidé. Un adjoint technique pourra être à l’accueil et éventuellement assurer les remplacements à l’agence postale.

D’autres sujets ont été abordés ; l’aide au devoir, toujours très active, création d’ateliers manuels, travaux d’aménagement dans les écoles, la scolarité en classe spécialisée Ulis (unités localisées pour l’inclusion scolaire).


Revitalisation du centre bourg de Salviac

La commune de Salviac dispose de nombreux atouts lui permettant de s’inscrire au sein des destinations de
tourisme et de loisirs, notamment autour :

  • De la zone de loisirs, la « Presqu’île », dont la piscine et le camping attirent un public plutôt familial et sur
    de longs séjours estivaux,
  • Des chemins de St-Jacques-de-Compostelle, dont le tracé historique passe en cœur de bourg
    notamment pour l’église et son trésor, l’itinéraire est très fréquenté par les pèlerins sur de courts séjours,
  • Du programme de manifestations festives, sportives et culturelles offert par la commune : championnat du
    monde de Mique levée, Festival Lot’enthique, concerts, marchés gourmands, Salviacoise…
  • De l’attractivité et de la proximité des grands secteurs touristiques du Lot et de la Dordogne.

Le centre-bourg : cœur battant d’une ruralité vivante et attractive

Salviac, une centralité qui fonctionne dans une maille large

Salviac, un bourg de petite taille, une véritable centralité de proximité
La commune joue un rôle structurant dans son bassin de vie. Avec une population municipale de 1 208 habitants en 2014, elle est la commune la plus peuplée de la Communauté de Communes Cazals-Salviac. Sa fonction d’ancien chef-lieu de canton se confirme encore aujourd’hui par le haut niveau d’équipements, qui plus est de qualité, dont dispose la commune de Salviac et qui lui assurent :

  • Une fonction de « Bourg-centre » à l’échelle de son bassin de vie,
  • Un rayonnement « au-delà » avec des équipements structurants : piscine, collège, EHPAD, centre de santé, MSAP, médiathèque…
  • Des politiques de solidarité tissées à partir de cette offre d’équipements (séniors, santé, enfance jeunesse…),
  • Des fonctions de services confirmées : médecin, infirmiers, pharmacie…
    Le maintien et la préservation de cette fonction de centralité est un travail de longue haleine qui permet aujourd’hui à Salviac de montrer des signes de pérennité et de robustesse à l’échelle du grand territoire, de « rester dans la course » en endiguant ainsi tout éventuel déclin.


Jardin Bourian, un jardin collectif et naturel

Le maire a annoncé que Salviac avait été retenue « petite ville de demain », dont le lancement se fera
le 23 mars

Toute l’équipe des bénévoles de l’association est heureuse
de vous présenter ce petit coin de paradis !

Qu’est-ce qui peut motiver une quarantaine de bénévoles à se retrouver pour jardiner ensemble et s’occuper d’un tel lieu ?
Sûrement le partage d’un certain nombre de valeurs et des objectifs communs !

  • Travailler concrètement à la valorisation du patrimoine naturel et culturel, développer une richesse de compétences et de savoir-faire sur un lieu de référence,
  • Favoriser les échanges pour dynamiser les relations et notamment les relations intergénérationnelles,
  • Œuvrer en faveur de l’environnement, être lieu d’expérimentation et de construction de partenariats durables,
  • Associer la population locale à la réflexion, la décision et l’action afin de permettre les échanges en matière d’Education à l’Environnement avec d’autres territoires
  • L’objectif général est de sensibiliser la population au respect du vivant

Travaux écoles / à venir
Chantier participatif / à venir
Nouveau parking / à venir
Borne électrique / à venir
transport à la demande covoiturage / à venir
Dispositif argent de poche / à venir